Achat en vrac
Actualités

Choisir l’achat en vrac, avantages et inconvénients

Aujourd’hui chez Fraichy, on vous fait découvrir ou redécouvrir l’achat en vrac. Quèsaco ? Pourquoi s’y mettre ? Quels sont les avantages et les inconvénients de cette démarche pour le moins à contre-courant de nos modes de consommation. 

L'achat en vrac, un retour à l’essentiel

Avec le renouveau des métiers d’épiciers (bio, de proximité, éthique ou fine), vient le début d’une nouvelle ère de consommateurs. En 2016, c’est même crée une association interprofessionnelle mondiale, Réseau Vrac qui promut la vente de produit en vrac, le but de cette association est de développer une manière durable de s’alimenter. 

Mais l’achat en vrac qu’est ce que c’est ? Le vrac regroupe tous les systèmes d’achat de produits non-pré-emballés, on parle souvent plus de quasi-vrac, car souvent pour des questions sanitaires et d’hygiène les magasins ne permettent pas de proposer des produits sans aucun emballage.

C’est un mode de consommation qui s’inscrit dans le mouvement zéro déchet que l’on voit se développer un peu partout en France et dans le monde. On peut se rappeler de l’énorme engouement qu’à eu le livre de Béa Johnson « Zéro déchet » ou celui de Jérémie Pichon et Bénédicte Moret « la famille presque zéro déchet ». 

Alors, effet de mode ou vrai changement de consommation ? Si on en croit quelques chiffres simples, en 2014, il n’y avait qu’une dizaine d’épiceries vrac en France en 2018, il y en avait 150. Selon l’institut d’analyses Nielsen, plus d’un consommateur interrogé sur trois déclare acheter des produits en vrac.

 

Que peut-on acheter en vrac ?

quoi acheter en vrac

La plupart des acheteurs prennent des noix, noisettes. Puis ensuite vient les fruits secs 47 % des achats et enfin les céréales et féculents. Le sucre et la farine sont également achetés en vrac (10 %). On peut citer aussi les produits ménagers, comme le liquide vaisselle ou la lessive. 

Qui achète en vrac ?

Les acheteurs en vrac sont généralement très sensibilisés aux questions environnementales, sont concernés par le bio, les produits équitable et locaux. 
Si on fait un stéréotype des acheteurs de vrac, on peut dire qu’il a potentiellement moins de 35 ans qu’il a fait des études voire de hautes études et rentre dans le principe de consommation durable et plus respectueux de l’environnement.

Pourquoi passer à l’achat en vrac ?

L’emballage : c’est l’un des principaux facteurs de l’achat en vrac. Ce type d’achat entraîne moins d’emballage voire parfois aucun. Les clients ont généralement leurs propres contenants quand ils vont en magasin.

Découverte de nouvelles saveurs : on peut découvrir de nouveaux aliments sans avoir peur de jeter un paquet entier si l’on n’aime pas. On peut picorer où l’on veut comme on veut !

Moins de gaspillage : on ne prend que ce dont on a besoin au gramme près. Si l’on a besoin de 256 g de farine pour notre gâteau, on ne prend que 256 g et pas un paquet de 500 g qui va rester au placard 6 mois.

Moins de packaging : les produits sont vendus sans packaging. On n’est pas poussé à l’achat par des jolis slogans et de belles couleurs.

Moins de produits mauvais pour la santé : on le sait les produits sous plastiques et cartons ne sont pas très bons pour la santé. Ils peuvent contenir des perturbateurs endocriniens ou des vernis et encres nocives pour nos organismes.

Moins de déchet à gérer : quand on sait que 20 % seulement du plastique est recyclé, on se demande souvent où cela finit… Dans nos océans pardi ! La pollution due au plastique et aux déchets humains sont catastrophique pour nos écosystèmes. C’est si problématique qu’un continent entier de déchet flotte dans l’océan pacifique, il est aggloméré par les courants marins, on l’appelle le 7e continent !

Le souci de la balance : les prix sont souvent indiqués au kilo, si vous êtes comme moi et que les maths ce n’est pas votre fort vous pouvez parfois être surpris du prix en arrivant en caisse.

Les contenants : comme dit plus haut la plupart des magasins en vrac ne donne pas de sachets, ilfaut donc amener sont propre contenant. Cela demande un peu d’organisation.

Le choix : produit en vrac n’est pas synonyme toujours de beaucoup de choix 

Le prix : le prix du vrac est un peu ambigu si effectivement, on achète juste ce qu’il faut on achète aussi parfois un peu plus cher que la moyenne, notamment, car les produits en vrac sont souvent de meilleure qualité, mais aussi parce qu’ils sont souvent bio. 

Vous avez maintenant une idée plus claire de ce qu’est l’achat en vrac et des avantages et inconvénients d’aller dans ce type de magasin. C’est vrai que c’est une bonne initiative pour la planète. Si vous souhaitez vous intégrer à ce mouvement, vous pouvez aller chez nos commerçants Mme Bio & M. vrac à Toulouse ou à La remise à Montpellier. Si vous n’êtes pas encore prêt à sauter le pas, vous pouvez vous renseigner sur les produits saisons et locaux grâce à nos deux articles sur le sujet :

Sinon vous pouvez aussi retrouver les produits de nos commerçants Montpelliérains et Toulousains sur le site de Fraichy.

%d blogueurs aiment cette page :