Bien choisir son vin selon ses plats
Astuces

Comment bien choisir son vin selon les plats

Bien choisir son vin est gage de qualité pour vos repas entre amis ou en famille. Chez Fraichy on vous aide à devenir un vrai oenologue et à choisir vos vins selon vos plats avec notre caviste Le Tire-Bouteille à Montpellier.

Le regard perdu chez votre caviste vous angoissez à l’idée de vous louper dans le choix de votre bouteille pour le repas tant attendu avec votre belle-famille. Beau-papa est un amateur de vin et vous avez l’ambition de l’épater et de faire frémir ses papilles. Mais le choix est difficile vous avez une trentaine de bouteilles sous le nez et pour vous le mot « cépage » et « millésime » c’est du chinois ! Pas de panique nous sommes là.

À consommer ou à garder, choisir quoi faire de vos bouteilles de vin

garder ou déguster son vin

La première chose à se demander quand on choisit une bouteille de vin est de savoir ce que l’on va en faire.

  • Vous souhaitez le déguster ce soir avec votre famille ou le lendemain pour le repas du dimanche ?
  • Vous souhaitez le garder dans votre cave pour le déboucher à Noël ?
  • Vous souhaitez le laisser l’opportunité de se bonifier avec le temps ?

En fonction de votre décision, le choix de la bouteille sera très différent, tout simplement parce que certains vins se boivent rapidement et d’autres sont meilleurs avec le temps.

  • Un cépage* comme le cabernet franc peut se boire rapidement.
  • Un cabernet sauvignon est un parfait vin de garde.
  • Un pinot noir peut se boire vite comme être gardé.

Comment choisir son vin ?
les règles de base

Il existe toutefois quelques règles de bases pour accorder vos vins avec votre plat et ne pas casser les papilles de vos convives.

Règle n°1 : Monter en puissance au cours du repas tu feras.

Pour ne pas complètement gâcher l’arôme des différents vins au cours de votre repas, il est fortement recommandé de servir les vins les plus forts en dernier. Ainsi vous pouvez commencer par un vin blanc sec ou liquoreux comme notre Château Haut-Blanville – Solal et finir par un vin rouge corsé et épicé pour ce faire notre Domaine les Anges de Bacchus – Alycia serait parfait.

Dans tous les cas, il vaut mieux servir :

    • Le vin du plus jeune plus vieux
    • Le vin du plus sec plus moelleux
    • Le vin du plus frais plus tempéré
    • Les vins blancs secs les vins rouges
    • Le vin du plus léger plus charpenté

Règle n°2 : Avec tes plats tu t’accorderas

    • Pour un plat simple un vin simple : Si le plat est relativement simple et avec une ou deux saveurs de base, un vin simple sera recommandé.
    • Plat épicé, vin sucré : Le sucre du vin va mettre en évidence le côté épicé du plat en limitant le côté trop piquant tout en valorisant le fruit du vin.
    • Plat sucré vin sucré : le vin doit être moins sucré que le plat sinon l’accord ne sera pas heureux (ex : Domaine de Joy “Saint André“)

Règle n° 3 : les alliances gourmandes tu respecteras

En matière de gastronomie la cuisine française est très riche tout comme ses vignobles. Il est donc important d’associer les vins et les mets selon certaines règles.

le choix des vins pour les entrées :

Du vin blanc avec les coquillages :

Le côté iodé des coquillages doit être associé avec un blanc sec, mais pour les huîtres un blanc très aromatique sera à adopter.

Choisir son vin avec les poissons :

Pour les poissons de rivière, on choisira un vin blanc rond et un vin blanc plus vif pour les poissons gras ( alose, brochet, sandre).

Les poissons de mer sont plus facilement accompagnés par des vins blancs marins. Le Domaine Py – 3ème cuvée (BIO) se marie très bien avec ces poissons ainsi que pour les plats épicés.

Vin blanc, rouge ou rosé tout va avec les viandes blanches :

Comme le veut la coutume, les viandes blanches se marient mieux avec un vin blanc comme le Domaine de Joy – Ode à la joie. Cependant cela fonctionne aussi bien avec un rouge ou un rosé.

Un bon vin rouge associé aux viandes rouges et gibiers :

Pour mettre en valeur vos civets de gibier, abats et les bons plats en sauce, Les Frênes du Domaine de Guinand, vin plutôt puissant sur des notes de fruits noir intenses. ira parfaitement.

Comment choisir son vin pour les fromages :

  • Les fromages à croûte naturelle s’accommodent avec des vins blanc jeune léger et plutôt sec (picodon).
  • Les pâtes pressées cuites avec des vins blancs comme le Peyrals blanc du Château Haut-Blanville.
  • Les pâtes pressées non cuites comme le Saint-Nectaire s’accommode mieux avec des vins blancs ou rouges légers et jeunes.
  • Les pâtes molles à croûte fleurie comme le Brie de Maux s’allie avec des vins rouges de cépage Pinot et Bourgogne.
  • Les pâtes molles à croûte lavée comme le Munster avec des vins blancs secs et aromatiques liquoreux ou rouges corsés.
  • Les pâtes persillées s’accordent avec des rouges évolués ou des blancs liquoreux (Roquefort).

Vin sucré pour les desserts :

Il vaut mieux favoriser les vins moelleux ou liquoreux, car le sucre des pâtisseries et des gâteaux risque de nuire à des vins trop secs. 

PS: idée de dessert indémodable  la tarte aux pommes 

Petite astuce : Pour éviter les fausses notes, il faut aussi tout simplement penser que vos plats ont une histoire. Les spécialités de nos régions se marient en général très bien avec les cépages de son lieu d’origine.

Comment choisir son vin ? Le petit lexique

  • Cépage : variété de vigne

– L’alcool

  • Vin léger : vin peu alcoolisé
  • Vin corsé : vin riche en alcool
  • Vin généreux : riche en alcool sentiment de bien-être, mais qui ne monte pas à la tête
  • Vin capiteux : riche en alcool et qui monte à la tête

– L’acidité

  • Vin mou : qui manque d’acidité
  • Frais : peu alcoolisée, assez acide
  • Nerveux : vin ayant du caractère qui domine l’acidité 
  • Vert : très excessivement acide

– Le sucre

  • Sec : pas de sucre à la dégustation
  • Moelleux : pour les vins blancs, désigne une certaine richesse en sucre, utilisé aussi pour les vins rouges gras avec une certaine onctuosité, on dira alors qu’il a du moelleux
  • Liquoreux : vin doux, sirupeux souvent capiteux

– Le tannin

  • Souple : peu tannique, agréable à boire
  • Ferme : légèrement astringent et acide 
  • Dur : pareil que le premier, mais plus prononcé
  • Astringent : excès de tannin donne une impression de sécheresse dans la bouche

Voilà toutes les cartes (de vin) sont dans vos mains pour être un expert du vin. Petit conseil de dernière minute, pensez aussi à l’assaisonnement de vos plats, un plat trop poivré ou trop salé vous fera perdre tout l’arôme de votre vin. Pour en savoir plus vous pouvez aller voir notre article sur Comment assaisonner vos plats comme un chef “.

%d blogueurs aiment cette page :