cuisiner vos steaks avec ces astuces
Astuces

9 conseils pour cuisiner vos steaks et côtelettes

1. Laissez toujours vos produits revenir à température ambiante avant de les faire cuire.

Laissez toujours vos steaks ou côtelettes revenir à température ambiante avant de les faire cuire. Cela permettra de chauffer la viande de manière uniforme tout au long du processus de cuisson et de réduire le temps de cuisson car l’intérieur de la viande ne passe pas de la température de réfrigération à la température finale de cuisson.

2. Séchez la surface de votre steak avant de le saler et de le cuire

Vous ne voulez pas que l’humidité à la surface de votre viande interfère avec les points de contact de l’élément chauffant. Dans la poêle, sur le grill ou au four, l’humidité à la surface de la viande empêchera le processus de caramélisation. Remarque : dès que vous assaisonnez la viande, le sel commence à évacuer l’humidité de la surface de la viande. Il faut donc l’assécher en tapotant, assaisonner et sécher à nouveau si nécessaire. L’utilisation d’un peu d’huile d’olive pour aider la saison à adhérer à la viande est tout à fait correcte, les huiles sont des graisses et ne provoqueront pas de vapeur lorsqu’elles sont chauffées comme le feront les liquides.

3. N'assaisonnez pas votre viande en avance

Non seulement cela altérera la texture de la viande, mais au moment où cela aura un effet réel sur la saveur intérieure de la viande (4-6 heures), le sel aura saumuré la surface de la viande et pourra la rendre dense et moelleuse. Donc, lorsque vous êtes prêt à placer le steak sur le feu, asséchez-le en le tapotant, frottez-le dans de l’huile d’olive, assaisonnez-le généreusement avec de l’assaisonnement pour steak ou du sel et du poivre, puis placez le steak sur le feu.

4. Utilisez le feu vif puis le feu doux pour vos cuissons

Voici quelques exemples d’utilisation de différents supports de cuisson :

Grille au charbon de bois – 2 à 3 minutes de chaque côté sur les charbons les plus chauds, puis passer à une partie plus froide de la grille et mettre le couvercle (les évents sont ouverts) pour finir avec un peu de fumée.

Gril au gaz – Même chose que le gril au charbon de bois. Placez la viande sur la surface la plus chaude du gril, puis passez à la partie plus froide et abaissez le couvercle pour terminer. Vous n’aurez pas l’avantage de fumer légèrement la viande à moins d’utiliser un élément fumant dans votre gril. Poêle en fonte – Saisissez votre viande dans une poêle en fonte chaude et fumante avec une légère couche d’huile neutre (n’utilisez pas d’huile d’olive. Si votre poêle est suffisamment chaude pour cuire correctement un steak, elle brûlera l’huile d’olive). Après quelques minutes de chaque côté, terminez dans un four à 350°. Après quelques minutes au four, lorsque le steak est presque prêt, ajoutez une noisette de beurre salé dans la poêle avec une branche de thym et arrosez votre viande avec le beurre de cuisson et les herbes. Vous obtiendrez ainsi une croûte très savoureuse et foncée.

5.Utilisez un thermomètre numérique pour la viande

Il existe d’innombrables façons de vérifier la “cuisson” d’un morceau de viande, mais à moins d’utiliser un thermostat, il n’y a qu’une seule façon de connaître la température intérieure de votre viande et cela nécessite la précision d’un thermomètre numérique. L’utilisation d’un thermomètre numérique vous permet également de vous tromper en retirant votre viande de la chaleur trop tôt, plutôt que trop tard. Vous pouvez toujours chauffer votre viande plus, mais jamais moins ! 

6. Laissez la viande toujours se reposer

Laissez votre viande reposer dans un endroit chaud pendant au moins 15 minutes avant de la trancher. Cela donnera au tissu musculaire le temps de réabsorber une partie des jus qui ont été expulsés pendant le processus de chauffage. Lorsque la viande refroidit (même légèrement), les jus chauds s’épaississent légèrement et s’accrochent au tissu. Pendant cette période de repos, votre viande continuera à cuire, ce que l’on appelle la “cuisson de report”. N’oubliez donc pas de retirer votre viande du feu à une température inférieure d’environ 5 à 10° à la température interne souhaitée et de ne pas la découper avant que la température ne soit légèrement inférieure à la température interne souhaitée. Cette astuce est particulièrement importante pour les viandes maigres comme le bœuf 100% nourri à l’herbe et les coupes plus grosses qui peuvent conserver la chaleur plus longtemps, comme les rôtis.

7. Arrosez votre viande d'un filet d'huile d'olive de première qualité et saupoudrez la de fines paillettes de sel marin

C’est une astuce de chef que j’utilise depuis des années. L’huile, parce que c’est une graisse, répandra la saveur sur votre palais tandis que le sel, qui frappe votre langue en premier, vous fera saliver et vous assurera une expérience gustative profonde. Ne sautez pas cette étape, cela change vraiment la donne.

8. Utilisez toujours un couteau aiguisé pour couper votre viande

Un couteau émoussé ne fera qu’écraser la viande et un couteau à steak dentelé la déchirera. Votre beau steak mérite mieux que cela. Une lame tranchante assure un tranchage régulier et aide à retenir les jus là où ils doivent être, d’abord dans la viande, puis dans votre bouche.

9. Coupez des petits morceaux

Si, à cause de la coupe du steak, vous ne pouvez pas le trancher à contre-courant, coupez-le simplement en petits morceaux. Non seulement la coupe à contre-courant et en petits morceaux donne une bouchée plus tendre, mais elle garantit également que vous couperez tout tissu conjonctif qui serait non comestible dans des bouchées plus grandes. 

Commandez vos viandes sur Fraichy !

%d blogueurs aiment cette page :